Moving Art est une galerie nomade qui travaille avec plusieurs artistes contemporains. Véronique de Lavenne a créé la société Moving Art, après plus de 20 ans d’expérience professionnelle dans le milieu de l’art, en tant que galeriste, commissaire d’exposition, art advisor. Pour le Salon Camera Camera, Moving Art propose, dans deux chambres de l’hôtel, les projets de deux jeunes femmes avec deux manières différentes d’appréhender l’art vidéo, l’une avec une mise en scène prenant en compte l’ensemble de la chambre, l’autre avec une projection vidéo plus classique.

Camera Camera 2017, installation dans la chambre Gotscho (Caroline Denervaud)

Camera Camera 2017, installation dans la chambre Rutault (Fabiana Cruz)

contact@moving-art.fr
Tel: + 33 (0)6 88 09 93 62

Caroline Denervaud et Fabiana Cruz

Caroline Denervaud, Chambre, 2017,
Vidéo ed. de 5

 

Moving Art présente, dans la chambre de l’artiste Gotscho, une installation de Caroline Denervaud avec une vidéo immersive, deux grandes toiles, un vêtement ainsi que des foulards.

Les vidéos et performances de Caroline Denervaud sont la recherche d’un geste intrinsèque, d’un langage du corps, d’un équilibre de formes dans un espace limité. A l’instar de Gotscho, Caroline Denervaud s’intéresse à l’éphémère, au mouvement du corps, à la trace qu’il va laisser. Actrice de ses vidéos, portant un vêtement choisi en particulier pour chaque vidéo, se déplaçant sans avoir composer ses pas et ses figures, elle dessine des formes, des poses.

La vidéo Chambre, réalisée spécialement pour le Salon Camera Camera, est un instant filmé. Dans une chambre de papier, l’artiste évolue au gré de son espace donné, dans un temps limité. Le travail vidéo de Caroline Denervaud est auto-filmé et non chorégraphié. Le mouvement évolue de façon intériorisée, dans un espace restreint, sa trace retranscrit l’émotion. De cette vidéo, étonnante et hypnotique, sont nées deux œuvres sur papier retravaillées à la gouache et marouflées sur toile. Ces deux grandes toiles Mur de la chambre D et Mur de la chambre G (comme Droite/Gauche ou Denervaud/Gotscho) sont les traces de cet instant filmé, limité dans le temps et dans l’espace.

Fabiana Cruz,, Imaginary Instruments #6, 2012,
Vidéo ed. de 5

Moving Art expose, dans la chambre de Claude Rutault, trois vidéos de Fabiana Cruz.

L’oeuvre de Fabiana Cruz est libre d’interprétation et interagit avec notre sensibilité à la musique, au rythme, aux couleurs… Ses vidéos font écho aux performances de Claude Rutault intitulées écouter la peinture/regarder la musique comme celles qu’il a réalisé au Meyerson Symphony Center, Dallas, USA.

Fabiana Cruz compose la musique de ses vidéos ou réinterprète des chansons existantes dont elle s’inspire. Se mettant souvent en scène, elle nous plonge dans un univers poétique, coloré et ludique, où la musique rythme la peinture, et vis et versa, pour nous conter une histoire. Chaque instrument est décodé, révélé par un geste, une couleur, un élément de la vie quotidienne ou du monde de l’enfance : origamis, gants, tubes de couleurs, craies, papiers, tissus,…