La galerie Escougnou – Cetraro ouvre en 2014 par Valeria et Edouard Escougnou-Cetraro. La galerie veut alors promouvoir les artistes émergents afin de construire avec eux un projet commun et questionner le rôle de l’image au sein des pratiques artistiques contemporaines.

Camera Camera 2017, installation dans la chambre Varini

7, rue Saint-Claude
75003 Paris
tel. +33 (0)9 83 02 52 93

Rebecca Digne

Rebecca Digne, Climats,
2014 Vidéo HD, 5 mn, Couleur, Sonore
Œuvre produite avec le soutien du Pavillon Neuflize OBC Courtesy de l’artiste et Galerie Escougnou-Cetraro

Pour la première édition de Camera Camera, la galerie Escougnou Cetraro présente deux vidéos de l’artiste française Rebecca Digne. Les pièces que l’artiste réalise sont des installations de films, de vidéos et de photographies. L’image, à la fois sujet et médium, est exploitée comme un territoire où s’entremêlent des enjeux liés à la question de l’attente, du temps, de l’identité, du geste ou du rituel.

Dans Climat, c’est suite à un séjour dans au Japon, que l’artiste décide de reproduire à l’échelle 1/33 une maison traditionnelle. Frappée par leurs fines cloisons, leur porosité à l’espace intime et l’espace extérieur, elle décide de poser au centre de sa maquette un corail sur une table en métal. Chaque élément de la terre noire à la table en passant par gouttes d’eau devient des personnages et métaphores philosophiques, aussi le décor devient comme traversé et un témoin des changements écologiques et climatiques.

Dans Sel, deux caméras tournent ensemble : l’une en Super 8 et l’autre en numérique haute définition documentent une action performative. Des performeurs vêtus de K-Way, transportent sur la plage, encore de nuit, plusieurs blocs de sel cubiques, qui seront ensuite brisé, puis dispos sur le rivage. La marée monte et dissout les morceaux de sel qui lui appartiennent comme si tout le trajet qui l’avait mené à cette rationalisation sous la forme de blocs avait été réalisé en pure perte.