La galerie Ceysson Et Bénétière a été fondée à Saint-Étienne, en 2006, par François Ceysson et Loïc Bénétière, rejoint ensuite par Bernard Ceysson. La Galerie Bernard Ceysson s’installe par la suite en 2008 dans le centre historique de Luxembourg, en 2009 à Paris, à proximité du Centre Georges Pompidou, et en 2012 à Genève. Elle est attachée à défendre le mouvement contemporain historique Supports/Surfaces.

Camera Camera 2017, installation dans la chambre Dolla

Ceysson & Bénétière
23, rue du Renard
75004, Paris
France

Nöel Dolla

Noel Dolla revient chez Noel Dolla

 

Depuis plus d’une quarantaine d’années, Noël Dolla se livre à une entreprise picturale des plus singulières, ne cessant de mettre en crise les fondamentaux de la peinture même, dans l’esprit de l’abstraction. Toute son œuvre est un travail de mémoire, de la mémoire. Une mémoire des gestes et œuvres qui l’ont précédé. Une mémoire de l’atelier, des outils, des savoir-faire et techniques. Et puis une remise en jeu permanente de cette mémoire, un oubli. Une amnésie. Comme les rebonds de mille balles de tennis sur une plage de galets.

Pour Camera Camera, l’artiste revisite sa chambre :

« En 1994, à la villa Arson, il n’y avait pas de professeur de vidéo. Jouant « au maitre ignorant », j’ai organisé, avec la complicité de mes étudiants, un work shop vidéo. C’était pour moi, le peintre, mes premiers pas dans ce domaine. J’ai choisi de montrer ici 2 ou 3 courtes vidéos : prise de vue ultra simple, mise en scène minimum, pas de montage, one shot. Les titres révèlent en partie le contenu. Enola Gay nous dit tout des derniers instants d’un homme irradié, le texte qui accompagne l’image est une capture directe du son de France Info lors de la prise de vue.

C’est beau la vie est une composition simple où j’ai pris comme source d’inspiration la célèbre peinture de Degas « Le tub ». Une belle femme lave son « doudou », l’affaire tourne mal.

Poème à Lou Gherig m’a été inspiré par le mariage de Stephen Hawking avec son infirmière, Elaine Mason (qui a déjà été mariée à David Mason, le concepteur de la première version de l’ordinateur parlant d’Hawking). J’ai imaginé ce qu’il pouvait lui dire dans l’intimité au travers de sa machine parlante. »